À PROPOS

 

Sarah Zhiri, céramiste

Je suis née à Sèvres en 1981.

En 2015, je me forme au tour et à la recherche d’émaux auprès de Grégoire Scalabre et Christophe Bonnard, à l’école Arts et techniques céramiques.
En 2017, j’installe mon atelier And the days after à Montreuil.

Je nourris mon travail de mon parcours (danse classique, photographie, histoire de l’art) : intention du geste, regard sur un galbe et signification d’un détail façonnent mes céramiques.
Je guide la terre vers des formes pures, laissant par endroits la matière brute visible. La prégnance de la terre-matière est adoucie par le contour enveloppant de courbes organiques.

Par le dépouillement des lignes que je profile et l’attention que je porte aux finitions de mes pièces (lèvres, pieds…), j’empreins ma vaisselle d’élégance, qui sied aux univers sobres et minimalistes, industriels ou rustiques et authentiques.

 

Fabriquées dans l’atelier…

And the days after, ce sont des pièces de vaisselle entièrement fabriquées à la main. Jour après jour, respectant le rythme lent de l’atelier, j’impose ma gestuelle sur les assiettes, bols, plats, plateaux… et mets au point mes propres émaux, afin d’en maîtriser la composition.

et les jours d’après, utiles chez vous

And the days after, ce sont des pièces de vaisselle avec lesquelles vous vivez au quotidien, que vous attrapez, emplissez, empilez, portez aux lèvres, tenez dans le creux de vos mains.

 

Photographie : Hugo Arcier